Actualités

1 avr 2016

Conseil de la simplification, entrepreneurs et administrations réunis lors d’un séminaire

Séminaire Conseil de la simplification

(de g. à d.) Laurent Grandguillaume et Françoise Holder, co-présidents du Conseil de la simplification pour les entreprises, Jean-Vincent Placé, secrétaire d’État chargé de la Réforme de l’État et de la Simplification, Patrick Bernasconi, président du CESE.

Le Conseil de la simplification pour les entreprises a organisé, jeudi 17 mars, un séminaire pour définir la feuille de route et les objectifs des mois à venir. Patrick Bernasconi, président du Conseil économique, social et environnemental (CESE), a introduit et accueilli le séminaire au sein du Palais d’Iéna. Jean-Vincent Placé, secrétaire d’État chargé de la Réforme de l’État et de la Simplification, a ensuite souligné la nécessité d’un dialogue social et de la concertation pour simplifier la vie des entreprises. Les co-présidents Françoise Holder et Laurent Grandguillaume ont indiqué poursuivre le travail du Conseil selon deux axes : le suivi de la mise en œuvre des mesures existantes et la préparation de nouvelles mesures.

Favoriser le développement de la nouvelle économie et lever les freins à l’embauche

Séminaire Conseil de la simplificationUne cinquantaine de participants – entrepreneurs, membres du Conseil et administrations – se sont mobilisés pour participer à deux groupes de travail : « Simplifier pour favoriser le développement de la nouvelle économie » et « Lever les freins à l’embauche par la simplification ». Ils ont permis de dégager plus d’une vingtaine de propositions autour notamment de l’apprentissage, de la formation ou du développement de l’innovation.  Elles seront approfondies dans les prochaines semaines dans la perspective de la prochaine vague de mesures.
Le secrétaire d’État Jean-Vincent Placé a salué la méthode collaborative des ateliers : « La méthode du Conseil est la bonne. En faisant  travailler ensemble professionnels et parlementaires de la majorité et de l’opposition, elle permet de dégager une vision commune au service de l’intérêt général ». Et d’ajouter sur le suivi des mesures : « il convient à la fois de conserver le rythme et de renforcer l’approche par filières pour rendre le dispositif plus clair et accessible aux entreprises. Ainsi, par exemple, de l’économie verte ».

Séminaire Conseil de la simplificationFrançoise Holder et Laurent Grandguillaume ont rappelé la mission essentielle du Conseil de la simplification qui est de prendre en compte les besoins et attentes des entrepreneurs pour aboutir à une simplification de leur quotidien et leur permettre d’agir positivement sur l’économie et les structures sociales. L’implication des parties prenantes participe du succès durable de la politique de simplification.

 

 

> Sur le même sujet : 90 nouvelles mesures pour simplifier la vie des entreprises
> Sur le même sujet : Les ateliers : méthode clé du programme de simplification pour les entreprises

Tags : - - -

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires